Le 5 ème accord qui va changer votre vie

J’aimerais vous partager une nouvelle fois mon retour par rapport à un livre que j’ai lu récemment et qui m’ a fortement été conseillé. Je parle ici du « 5éme accord toltéque » de Don miguel Ruiz qui vient d’ailleurs compléter mon ancien ancien article les 4 accords toltéques. La philosophie de vie que Don Miguel Ruiz à adapter m’inspire énormément et c’est pour cela que j’ai décider de lire et de vous résumer ce deuxième livre.

Résultat de recherche d'images pour "le 5éme accord toltéque"

 


Bref résumé des 4 accords toltèques

Miguel Ruiz vient dans ce livre compléter tous les propos qu’il a pu défendre au cours des 4 accords toltèques qui étaient :

Que ta parole soit impeccable 

Ce qui signifie que lorsque nous utilisons le langage il faut s’assurer qu’il n’est pas négatif et qu’au contraire il a pour but d’élever la conscience des personnes qui nous entourent.

Quoi qu’il arrive n’en faite pas une affaire personnelle

Dans cet accord Miguel défend l’idée que tout ce qui se passe dans notre environnement est en dehors de notre contrôle et ainsi la seule chose que nous pouvons changer c’est notre manière de réagir au stimulus extérieurs. Cela signifie qu’il ne faut pas s’accaparer ce que les autres racontent ou font puisque ceci ne concerne qu’ eux.

Ne faites pas de suppositions

Cet accord nous dit clairement que la majorité du temps nous sommes en train d’imaginer le futur de manières négatives sans réellement savoir ce qu’il se passera et ainsi nous nous concentrons sur le négatif et créons des états émotionnels plus que désagréables. Pour éviter cela il suffit simplement de prendre conscience des suppositions que l’on fait pour les diminuer voir les stopper totalement.

Faites toujours de votre mieux

Cet accord englobe à lui seul les trois précédent puisque réussir à adopter chacun de ces accords est en fait une tâche terriblement complexe, mais ce n’est pas en se blâmant que nous commettons des erreurs que nous allons progresser, et il faut ainsi prendre conscience de ces erreurs et donner le meilleur de nous même, pour éviter un surplus de frustration et ainsi continuer à progresser.

Le cinquième accord toltèque : Soyez sceptique, mais apprenez à écouter

Pourtant malgré ces 4 accords qui dévoilent la philosophie toltèque, Don Miguel Ruiz a décidé d’en ajouter un 5 ème : Soyez sceptique mais apprenez à écouter

Miguel Ruiz commence en nous expliquant que toute notre existence est en fait basée sur nos croyances, si nous avons des croyances positives nous sentirons bien la majeure parti du temps et inversement. Mais pourtant il nous dit que derrière tout ceci se cache la vérité qui elle n’a pas besoin que l’on y croit, puisqu’elle est simplement présente autour de nous et en nous. Malgré le fait que la vérité se cache dans notre quotidien, la plus grande partie de l’humanité continue de croire à des mensonges et adopte ainsi des croyances totalement destructrices.

Devenir sceptique signifie donc remettre en question tous les mensonges aux quels notre entourage peut croire et qui nous semblent tout simplement normal. Remettre en question nos croyances est donc d’une importance fondamentale puisque même si ces croyances ne sont pas véridiques, elles peuvent nous amener à ressentir des émotions : la seule vérité universelle étant ce que l’on ressens.

Pour illustrer cela, nous pouvons prendre un exemple très simple : « le père Noel ». Lorsque nous étions petit, nous avons tous cru au père Noel qui était une histoire inventée par la société et nos parents. Pourtant même si cette histoire était totalement fausse elle a provoquée en nous de fortes émotions, comme de la joie lorsque nous recevions les cadeaux de « ce père Noel » ou bien une grande tristesse lorsque nous avons appris qu’il n’existait pas.

Pourquoi nos croyances ont un énorme impact sur nous ?

Comme vous avez pu le constater au travers de cet article ou tout simplement de votre expérience, chacune de vos croyance à un impact sur vous. Pourquoi cela ?

Et parce le langage avec lequel nous communiquons représente une force énorme qui émane du plus profond de notre être, c’est ce qu’on appelle la foi ou l’intention ou plus généralement ce que les toltèques appellent la force humaine.

Et ainsi l’effet cumulé que chaque croyance apporte est tout simplement énorme puisque si nous avons des croyances constructives, ces dernières nous apportent encore plus d’énergie pour avoir de nouvelles croyances dans notre vie et inversement.

 

Pourquoi la plus part des personnes n’ont pas de croyances constructives ?

 

Si c’était si simple que cela pour changer nos croyances et que cela apporte autant de biens faits que j’ai cité, pourquoi la population ne les change t-elle pas?

La réponse est très simple, les gens ne prennent pas le temps d’appliquer les différents accords dans leur vie. Savoir ce qu’il faut faire c’est bien mais agir c’est mille fois mieux. Comme disait Einstein :

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent 

Alors au lieu de toujours se plaindre, je pense qu’il serait mieux d’appliquer ces différents accords au quotidien dans votre vie, puisque la seule manière de devenir maître dans un domaine c’est la pratique 🙂

Ainsi avec une pratique quotidienne et acharnée vous allez réussir à identifier les croyances que vous avez et l’histoire que vous vous racontez. Vous savez cette histoire dans laquelle interviennent 3 personnages bien distincts : le juge, le tyran et la victime qui font partie d’un triangle infernal en psychologie.

 

Résultat de recherche d'images pour "triangle infernal en psychologie"

 

En fait nous jouons tous le rôle d’un personnage au quotidien mais celui-ci n’est pas fixe au contraire il change très souvent. Et plus nous changeons souvent plus nous sommes amenés à souffrir. Ce schéma type est à l’origine de toutes nos petites ou grandes souffrances quotidiennes.

Comment arrêter de souffrir inutilement ?

La seule façon d’arrêter de souffrir inutilement est en réalité de s’aimer de manière inconditionnelle et d’arrêter de poser des conditions à notre amour ou à notre bonheur. Puisque lorsque qu’il n’y a aucun doute et aucun ennemi à l’intérieur de nous, l’ennemi à l’extérieur n’aura aucun pouvoir.

D’où le proverbe Africain :

Lorsqu’il n’y a pas d’ennemi à l’intérieur, les ennemis à l’extérieur de peuvent pas t’atteindre

Mais pourtant tout ceci pose un problème…. S’aimer inconditionnellement demande un énorme courage et surtout d’être honnête avec soi-même. Avez vous le courage de regarder tous les mensonges que vous racontez à vous même? Avez-vous le courage de de remettre en question vos croyances?

Actuellement vous n’en savez peut-être rien, mais apprendre à se connaitre demande un énorme courage mais grâce au pouvoir du doute vous allez pouvoir briser vos anciennes croyances et ainsi obtenir plus de force de vie et plus de pouvoir personnel. Mais alors comment utiliser le pouvoir du doute et bien c’est ce que nous allons voir.

Le cinquième accord toltèque : Soyez sceptique, mais apprenez à écouter

Réussir à être septique, c’est réussir à douter et de remettre en cause ces différents symboles et les différentes croyances que vous avez. Ainsi en devenant septique vous allez simplement devenir plus conscient de vous même, de vos émotions, du monde dans lequel vous vivez et de toutes ces croyances qui limitent votre vie.

Et pour cela, vous pouvez tout simplement arrêter de vous croire, puisque tous les mensonges que vous créez proviennent de vous. Lorsque vous vous dites à vous même : « Je ne suis pas assez bon », « Je n’y arriverai jamais » , »Je suis laid », « Je suis un perdant », vous n’êtes pas obligé de vous croire, vous pouvez passez au dessus de tout cela et faire semblant que vous en êtes capable. Pour comprendre cela je vous invite à visionner la vidéo de Franck Nicolas, un expert en leadership :

Ainsi en arrêtant de croire toutes ces pensées négatives, vous allez arrêter de vous plaindre et comprendre qu’il n’y a qu’une seule personne qui peut vous aider et c’est vous-même. Ce comportement va donc stopper le schéma du triangle infernal avec le bourreau, la victime et le juge.

Comment fonctionne ce triangle infernal ?

Premièrement il faut comprendre que dans nos sociétés, le rôle préféré de chacun est le rôle de victime, aujourd’hui tout le monde se plaint pour tout et n’importe quoi mais personne n’agit réellement. Juger et critiquer se révèle plus simple, mais agir c’est bien plus compliqué. Malheureusement ce genre de comportement a tendance à réveiller des émotions très néfastes comme la peur et la culpabilité.

Ceci est du aux différents mensonges que nous nous racontons et plus particulièrement à ce mensonge qui est : « Je ne suis pas dieu ». Même si le mot « Dieu est aujourd’hui beaucoup connoté à cause des religions, « Dieu » signifie à la base le pouvoir créateur. Et lorsque nous pensons que nous sommes différents, nous affirmons dans un même temps que nous sommes imparfait et que nous n’avons pas les moyens de changer le monde qui nous entoure. Ce qui est en soit une absurdité et nous plonge dans un profond désarroi et cauchemar.

Tout ceci à pour conséquence de nous plonger dans ce que les toltèques appellent le « mitote » ce qui est en fait le premier niveau de conscience au quel nous les être humains sont confrontés. Cela représente l’ensemble des différentes croyances et des pensées dans notre tête lorsque nous ne nous arrêtons jamais de penser et qui cela rend notre vie très confuse. Pourtant lorsque l’on arrive à douter il y a un deuxième plan de conscience qui s’ouvre à nous et que l’on appelle : « Le rêve de l’attention Seconde », c’est ce que nous allons voir.

Le rêve de l’attention Seconde : les guerriers

Lorsque l’on prend conscience que derrière nos mensonges se cache quelque chose : une vie bien meilleur. On entre la majorité du temps en guerre, mais cette guerre n’est pas livrée contre les autres mais plutôt contre nous-même et contre toutes nos croyances, cette bataille est avant tout interne et tout se passe à l’intérieur de notre tête.

En luttant contre nous- mêmes et contre tout ce que nous croyons, nous allons comprendre quels sont les différents comportements qui nous font souffrir et qui nous maltraites. Puisque chaque fois que nous éprouvons de la souffrance, la réaction normale qui est provoquée est désagréable et négative comme de la colère, de la haine et de la jalousie. Ceci est due à notre système nerveux qui est une usine à émotions et répond aux signaux extérieurs que nous percevons.

man's portrait photo

Et c’est pour cela qu’il faut comprendre que la seule guerre à mener est contre nous-même. Comme le monde est dans notre tête et dans ce que nous ressentons, personne ne pourra le changer à notre place. Et le premier pas à faire pour gagner cette guerre est avant tout de dépasser la peur d’être soi-même, puisque dans nos sociétés Occidentales modernes ceci représente quelque chose de très compliqué à faire puisqu’il faut dépasser les codes qui nous sont imposés.

Ainsi la meilleure manière de diminuer les émotions négatives que nous ressentons est de lâcher prise, de pardonner : le pardon est la seule façon de nettoyer notre corps émotionnel de tout ce poison.  Pardonner est avant tout un acte d’amour véritable qui témoigne d’une très haute conscience.

Bien sûr comme je l’ai dit, votre conscience du monde ne concerne que vous et ce que les autres peuvent penser de vous n’a aucune importance, l’important étant de gagner votre guerre personnelle.

Le rêve de l’attention tierce

Lorsque vous avez fini par gagner la guerre contre vous-même, il arrive quelque chose que l’on appelle le rêve de l’attention tierce, c’est le moment où vous commencer à vous accepter et à vous aimer pleinement. Après avoir pris conscience que pratiquement tout ce que vous avez appris à l’aide de symboles ( le langage )  n’est pas la vérité vous pouvez enfin jouir pleinement de la vie. Pour la première fois de votre vie vous allez redevenir « Dieu ».

Devenir Dieu signifie simplement que vous allez vous reconnecter à votre essence la plus profonde, ce qu’on appelle l’âme. L’âme représente la force qui uni l’être que vous êtes et l’univers qui vous entoure. Cela signifie donc que l’être que vous êtes se retrouve connecté à tous ce qui se trouve sur Terre

Pour comprendre ce que signifie réellement être pleinement soi-même on peut aller voir du côté de l’Égypte ancienne dans laquelle on disait :

Dans l’Egypte ancienne, on disait ceci; si votre cœur est plus léger qu’une plume au moment de votre mort, bienvenue au paradis

Je le répète une nouvelle mais la seule manière dans la théorie d’atteindre cet état de grâce est de vous accepter et de vous aimer pleinement. Bien sûr dans la pratique c’est bien plus difficile si aujourd’hui vous ne vous aimez pas du tout, vous aimer prendra un certain temps mais avec des efforts vous y arriverez et vous quitterez celui au quel appartient la population.

Comment atteindre cet état ?

Vous avez donc compris que même si cela semble simple c’est au quotidien qu’il faut se battre pour  redevenir maître de sa vie.

Pour cela il faut :

  • Que vous soyez présent
  • Que vous le bonheur
  • Que vous soyez la joie
  • Que vous soyez vous même
  • Que vous soyez la sagesse

Bien sur se mettre la pression ne sert à rien, il faut réussir à tendre vers cet idéal en utilisant le quatrième accord toltèque : Faites de votre mieux.

white sand surrounded by grass

En faisant cela, ça veut dire que vous arriverez à voir ce qui est réel et non fixer votre attention sur l’histoire que vous êtes en train de vivre : les conditions de votre vie sont différent de votre vie. Pour faire cela il vous suffit simplement d’observer ce qui est, sans aucun jugement puisque la perfection dans la vie n’existe pas.

Le meilleur moyen de faire cela est donc de donner aux autres la seule chose que vous possédez vraiment c’est à dire vous même. Le seul moyen de communication que vous possédez c’est vous-même, si vous désirez apporter plus de respect ou d’amour à ce monde, commencez par vous respectez et vous aimer bien plus.

Le respect étant l’acceptation inconditionnelle de tout ce qui existe tel qui est et non de ce que nous voudrions. Ainsi ce respect mène à la liberté, la liberté d’ être vous-même.

A l’opposé de cette habitude on retrouve la résistance qui nous pousse à vouloir changer des choses qui ne sont même pas sous notre contrôle et provoque ainsi des souffrances énormes et inutiles. Bien sûr tout ceci ne veut pas dire que lorsque quelqu’un vous humilie ou que vous vous faites marcher dessus vous ne devez pas le tolérer et que chaque jour ça recommence. Mais vous devez accepter que ce comportement existe pour ne pas vous dire  » ça aurait pu être autrement », « et si »….

 


Qu’y à t-il au delà de tout cela ?

Lorsque l’on à réussi à dépasser la conscience habituelle, que nous reste-il à faire? Je pense que lorsque nous avons pris conscience de tous ces mensonges il faut partager ce message autour de nous et émaner l’amour.

Et pour cela il faut trouver le mode de communication le plus adapter, nous pouvons distinguer 3 modes de communication :
Le premier langage est celui qu’il faut absolument éviter mais c’est malheureusement ce que fait la majorité de la population : les commérages, les rumeurs, parler sur le dos des autres, critiquer…

Le second langage est celui du guerrier, qui évolue beaucoup en fonction de notre niveau de conscience. Vous pouvez parfois dire des mensonges ou bien partager la vérité autour de vous. Le guerrier se situe entre les deux autres moyens de communication.

Le troisième langage est celui de la vérité, celui vers lequel il faut tendre. La vérité en fait n’est pas forcément une parole que l’on exprime, c’est avant tout une manière  de penser, d’être et une énergie que l’on dégage.

Il faut vraiment prendre conscience de notre mode de communication puisque peu importe ce que nous faisons, nous délivrons un message autour de nous et si nous voulons changer le monde pour le meilleur il nous faut d’abord faire attention au message que l’on délivre. Quel est le message que vous délivrez ? 

Qu’est ce que vous apportez au monde ?

 

selective focus photo of terrestrial desk globe

Avant de conclure le résumé ces deux livres magnifiques : il faut se poser une dernière question : Comment-allons changer le monde?  Ceci ne reste qu’après tout de belles paroles, mais quelles sont les actions que nous allons poser au quotidien pour changer le monde qui nous entoure ? Et avant tout changer le monde extérieur commence par changer son monde intérieur.

C’est pour cela que la seule mission que vous ayez réellement à accomplir, c’est de vous comprendre et ainsi émaner l’amour. Alors aidez Don Miguel Ruiz et moi-même à changer ce monde pour le meilleur.

 

Si vous avez aimez cet article n’hésitez pas à l’aimer, le partager et laisser un petit commentaire, ça me ferait extrêmement plaisir 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :